Les Cannibales Sauvages

Les Sauvages CannibalesPour ceux qui connaissent ces primitifs, on les considère comme des hommes-bêtes, des cannibales sauvages capables de peu dans le chemin de la raison et manquant de tout intelligence au plus haut point.

Ils étaient une douzaine... des montagnards armés de massues en bois grossières, de lances et de haches à pointe de sliex. Leurs membres étaient courts, leur corps épais, enveloppés de fourrures malpropres, tombant en guenilles. Leur petits yeux injectés de sang étincelaient sous des sourcils proéminents et des fronts épais : leurs lèvres charnues se retroussèrent pour découvrir des dents solides et jaunâtres. On aurait dit les derniers représentants d'une race depuis longtemps disparue, vestiges d'un étape antérieure de l'évolution humaine... Conan avait entendu des philosophes argumenter à leur propos dans les cours des temples némédiens. Pour le moment, il était trop occupé à guider son cheval et à pointer sa lance pour accorder à de tels sujets ne serait-ce que la plus fugitive des pensées. IL fondit sur eux à la vitesse de l'éclair.

- Le Repaire du Ver des Glaces, L. Sprague de Camp & Lin Carter

Quelques savants pensent qu'il y avait d'autres périodes avant l'Age Hyborien et que si on voyage loin et regarde fortement, il y a une chance pour qu’on puisse découvrir les échos de ces âges perdus lorsque les hommes marchaient sur le monde, tels qu'ils ne sont plus dorénavant.  Ils sont inaptes à tout possedant une connaissance simple et la plus primaire, et communiquent dans une langue à peine plus que évoluée que les premiers grognements des hommes quand le monde était jeune et l'humanité était nouvelle.

Les clans Cimmériens des Montagnes d'Eiglophie savent que ces hommes sauvages existent encore, quoiqu'ils ne se soucient de savoir si ces primitives sont les échos de l’humanité passée ou des dégénérés monstres qui prennent une forme proche de celle des humains.

Ce qui préoccupe le plus ces clans, ce sont les raids impitoyables effectués par les sauvages, qui attaquent des villages Cimmériens et des avant-postes pour récupérer des armes de la meilleure qualité et traînent des villageois hurlants, à leurs petites cavernes sales et sordides, où les captifs Cimmériens sont dévorés par les cannibales sauvages.

Ces mangeurs de chair sont une source de grande terreur pour les clans Cimmériens dispersés des montagnes du nord. Des contes tribaux racontent qu’il y a des destins encore plus sombres que de finir comme repas d'une famille de cannibale; comme le sacrifice vivant au grand ver des glaces Yakhmar, ou d’être offert au mauvais dragon des neiges Coltranach, que ces des demi-hommes laids et déformés adorent comme Dieu.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Age of Conan ?

802 aiment, 362 pas.
Note moyenne : (1310 évaluations | 180 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Age of Conan: Unchained
(883 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1027 joliens y jouent, 4272 y ont joué.