Les troglodytes

Troglodytes L’évolution hyborienne est en perpétuel mouvement, et tandis que certains peuples émergent des ténèbres de l’âge de pierre, d’autres retombent dans le marasme d’une sauvagerie cannibale pré-humaine.

Dans les collines couvertes de forêt du Nord-Ouest errent des bandes d’hommes-singes qui ne parlent aucune langue humaine, ne connaissent pas le feu et ne se servent pas d’outils. Ce sont les descendants des Atlantéens, replongés dans le chaos tumultueux de la bestialité de la jungle, de laquelle s’étaient péniblement extraits leurs ancêtres, il y a des années. Au sud-ouest vagabondent des clans épars de sauvages dégénérés, affectionnant les grottes et s’exprimant dans un idiome des plus primitifs…

Robert E. Howard – L’Age hyborien

L’évolution hyborienne est en perpétuel mouvement, et tandis que certains peuples émergent des ténèbres de l’âge de pierre, d’autres retombent dans le marasme d’une sauvagerie cannibale pré-humaine.

Une de ces tribus, après être descendue des plateaux gelés des montagnes du Nord, a pris abri dans des grottes près de la forteresse d’Atzel. Ces sauvages suivent les migrations des mammouths, les chassant et les apprivoisant à la fois.

On les a accusés de voler des détenus de la prison d’Atzel, qui se trouve à proximité, et de menacer les voyageurs imprudents des étendues enneigées. Ils sont cependant ignorés par les bandits d’Atzel, car ils ne possèdent ni trésors, ni objets de valeur à piller.

Toutefois, la trêve est fragile, et la guerre éclatera dès l’instant où les sauvages errant dans les grottes mettront au menu la chair de bandits.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Age of Conan ?

802 aiment, 362 pas.
Note moyenne : (1310 évaluations | 180 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Age of Conan: Unchained
(883 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1027 joliens y jouent, 4272 y ont joué.