Le Roi Conan

illustration Après avoir détrôné le dernier roi Numedides III et avoir revendiqué sa couronne, Conan de Cimmérie est à présent en place sur le trône d'Aquilonie. Son histoire est devenue légendaire, mythique, au travers de toute l'Hyboria. A l'exception des sommets les plus sombres des Royaumes Noirs ou des tribus sauvages qui arpentent le territoire des farouches Pictes, il n'est un seul esprit qui n'a pas au moins entendu parler de la vie de Conan et il n'existe aucun aventurier dont les péripéties ne reflètent les sienne d'une manière ou d'une autre.

Conan a vécu bien des vies durant son ascension tourmentée au trône. Ces aventures ont commencé au sein d'un clan barbare, c'est là qu'il grandit, confronté à la rudesse Cimmérienne. N'étant qu'un jeune homme de quinze étés, il participa au saccage de l'avant poste aquilonien de Fort Venarium. Il adora cette vie de pilleur aux cotés des Aesirs, croisant le fer contre Vanirs et Hyperboréens. Il saigna en tant qu'esclave et gladiateur, "épée à vendre" et prisonnier. Il fut voleur dans rues de Shadizar, gagnant sa vie grâce à des trésors bien mal acquis ou des piécettes "oubliées". Conan a vécu des deux cotés de la loi, successivement capitaine de navire et pirate, mercenaire et soldat - et ne l'oublions pas, en tant que roi d'Aquinonie. Il a massacré bêtes, monstres et démons, ainsi que des maîtres sorciers jamais avares en démonstration de leurs ténébreux pouvoirs. Son épée a goutté au sang de centaines de créatures, et ses voyages l'ont conduit au travers de milliers d'expériences. Mais toutes ses aventures ne sont pas faites que de métal et de sang.

Il a également aimé aussi ardemment qu'il a combattu.Des femmes de biens des contrées ont obtenu ses attentions au cours de ses voyages, d'aucun racontent même que certaines d'entre elles auraient occupé une place dans son coeur bien plus longtemps que ce que Conan ne voudrait l'admettre. Peu importe à présent ses amours et conquêtes passées, Zenobia partagera sa vie, elle sera sa femme et sa reine.

Il a dirigé les armées d'Aquilonie contre les ennemis de son royaume, depuis Nemedia, Ophir, jusqu'à Koth; délivrant le message que les Royaumes Frontières ne resteraient pas livrés à eux même. Trop de sang fut versé dans ces terres brisées pour permettre l'indifférence plus longtemps. En tant que RoI, Conan ne peut plus s'aventurer aussi loin qu'il en avait l'habitude, il réserve désormais cette tâche à ses hommes de confiances et à ses loyaux serviteurs. Ils embrassent une vie de vagabonds rythmée par le fracas de l'acier et les effusion de sang alors que lui doit se contenter d'attendre patiemment les récits de leurs succès. Son rôle est désormais devenu plus structuré, plus lié à Tarantia et au destin de l'Aquilonie. Jamais la couronne ne s'est faite plus pesante.

Il est assis sur son Trône, à Tarantia, observant et séjournant dans une attente lourde de tension alors que des menaces à l'encontre de son hégémonie ourdissent dans son dos, prêtes à l'attaque telles autant de cobras. Il ne souhaiterait rien de mieux que de chevaucher à la rencontre de ses ennemis pour se jeter dans la bataille à la manière de n'importe quel guerrier, mais il est roi, et à ce titre il ne peut manquer aux tâches qui lui incombent contrairement aux braves aventuriers qui marchent dans ses pas. Alors qu'il fut la source des légendes, le roi Conan se contente à présent d'apprécier les récits de ses hérauts qui lui relatent les exploits des combattants de ce nouvel âge, les héritiers de ses propres aventures, depuis longtemps révolues.

Il lui tarde de les rejoindre... Encore...

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Age of Conan ?

802 aiment, 362 pas.
Note moyenne : (1310 évaluations | 180 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Age of Conan: Unchained
(883 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1027 joliens y jouent, 4272 y ont joué.