Actu Gamespy : la province de Khopshef !

Bien l'bonjour !

Nos confrères de GameSpy ont eu quelques exclusivités concernant le monde, les régions et les créatures dans Age of Conan; voici voilà la traduction de cet article ! Merci à Bohn'O Gure sur les forums pour le lien !

Un des plus grands défis qu'ont eu à affronter les développeurs d'Age of Conan fut la difficulté de remplir les blancs laissés sur les cartes de Robert E. Howard. Alors que l'auteur premier de Conan et d'Hyboria et les auteurs qui ont suivi ont réalisé un travail de maître dans la création d'une histoire, d'une géographie et d'une carte culturelle du monde, il y a tellement de détails qu'on ne peut tous les mettres dans un roman, une B.D ou un film. Le problème avec la création du monde de Conan, cependant, est de remplir tout les blancs laissés par les auteurs avec un contenu intéressant et de défis auxquels les joueurs pourront se confronter.

Avec l'aide de Funcom, GameSpy est heureux de présenter une série de profiles de régions hyboriennes exclusives. Nous jèterons un oeil aux "vides" du monde de Conan et à la manière qu'à eu Funcom de les remplir. Nous dévoilerons des images exclusives et quelques aperçus des créatures et des combats que les joueurs pourront rencontrer. Dans cette édition, nous nous mettons sur les scorpions et les hyènes de la proovince Khopshef.

Scorpions

Actu Gamespy : la province de Khopshef !

Craints par les habitants du désert, la peur des voyageurs, les scorpions sont des archnides à huit pattes, dotés d'une "armure" et une queue longue et flexible contenant un terrible poison. Ces créateurs prédatrices tendent générallement des embuscades à leurs proies, les frappant depuis leurs cachettes et le piègeant avec ses pinces puissantes. Une fois immobilisée, la victime est piquée jusqu'à ce qu'elle soit totalement incapacitée par le poison; le scorpion dissoud ensuite sa proie avec un jet d'acide et se nourrissent des restes. Même quand ils ne chassent pas, les scorpions sont bien souvent très agressifs et n'hésitent pas à attaquer des cibles beaucoup plus grosses si ils se sentent menacés. Certains marchands du désert racontent même quelques histoires de spécimens massifs, assez large pour chasser le chameau ou l'homme inattentif.

La Hyène

Hyènes

Une des nombreuses espèces de prédateurs qui parcourent le désert, la hyène est un chasseur vicieux et opportuniste. Les hyènes sont capables de se nourrir des cadavres comme de s'attaquer à des proies vivantes. Vivant en larges tribus, les hyènes usent de la même tactique que les meutes de loups du grand Nord, poursuivant les proies solitaires, blessée ou malades jusqu'à ce qu'elles soient fatiguées, avant de se refermer sur elles. Très territoriales, les hyènes sont connues pour chasser les lions de leurs terrains de chasse et ne sont absolument pas effrayés par les humains.

La Province de Khopshef

Les déserts hyboriens contiennent des secrets plus vieux que l'Humanité elle même. Il n'est nul endroit où cette évidence se dévoile mieux que la Stygie, royaume poursuivis des ombres, berceau de prêtres-sorciers adeptes de Set, le Grand Serpent, Set.

Les villes de Stygie s'élèvent tels des joyeux mats des territoires fertiles sur les rives Sud de la sombre rivière Styx où les esclaves sont sacrifiés quotidiennement pour apaiser la faim du Grand Serpent. Les scribes cherchent parmis de vieux textes des traces de la connaissance perdue qui s'amasse, cachée dans les sables avaleurs de cartes. En Stygie, le sombre savoir est la voie vers le vrai pouvoir.

Dans la Stygie même, nulle place n'est plus mystérieuse que la province Khopshef, une terre pleine de ruines reprises par contes et vieilles légendes, par les récits de caravaniers, et qui s'étend loin à l'est de la ville côtière de Khemi. Le peuple simple de la province de Khopshef prient leurs dieux et tentent de survivre, récoltant du sable autour du village de Hep-Kab, ou accueillant les caravanes venant de l'Oasis de Medjool pour aller plus au Sud. Leurs principales préoccupations restent de s'éloigner du Soleil du midi et de protéger leurs maisons des maléfices de la nuit. Dernièrement, cependant, de mauvaises choses se sont à nouveau élevées des sables de la Stygie.

La province de Khopshef

Les rumeurs volent autour du petit village de Bubshur, à propos d'histoires de l'antique pyramide, plus au Sud, sur un affluent du Styx. Un énigmatique oracle de la déesse Shémite, Derketo, à récemment bravé les terres hantées autour de cette tombe et à fondé un temple à côté de cet antique tombeau où ses servants accomplissent ses voeux. Ce que l'arrivée de cet oracle signifie, et la raison pour laquelle il s'est installé si près de la crypte, personne ne le sait.

Sur l'île cité de Pashtun, un village indépendant de la Stygie ou de Shem est devenu le terrain de chasse d'un monstre terrifiant, qui fait des victimes parmis les habitants toutes les nuits. Chaque matin, les corps vidés de leur sang sont découverts dans les rues crasseuses du village, ou des bateaux inoccupés dérivent sur le courant bourbeux du Styx. Les chefs du village se sont tournés vers l'oracle, cherchant une explication aux carnages, mais il ne leur répondit que par énigmes. Les pêcheurs locaux qui se sont risqués sur les eaux infestées de crocodiles parlent d'une île à l'ouest de Pashtun et les ruines étranges qui s'y trouvent. Ils sont décrit comme des temple dédiés à des Dieux qui étaient déjà vieux lorsqu'Atlantide fendait encore l'eau, mais personne ne sait réellement ce qu'elles sont.

A présent, chaque soir, alors que le soleil rouge illumine le ciel à l'Ouest, le peuple de la province de Khopshef mesure du regard en aval de la rivière, attendant un héros qui se tiendra entre eux et les horreurs qui se tapissent dans les ténèbres.

Source : http://pc.gamespy.com/pc/age-of-conan-hyborian-adventures/751886p1.html

  • En chargement...

Que pensez-vous de Age of Conan ?

801 aiment, 362 pas.
Note moyenne : (1309 évaluations | 180 critiques)
6,4 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Age of Conan: Unchained
(883 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1027 joliens y jouent, 4271 y ont joué.